Sourire pendant le COVID, pourquoi est-ce essentiel ? Faisons un point grace aux recherches.

Publié par Anna_ecom le

Sourire pendant le COVID, pourquoi est-ce essentiel ? Faisons un point grace aux recherches.

Avant la pandémie de coronavirus , il était plus facile de sourire et de percevoir les émotions chez nos interlocuteurs, mais maintenant que nous portons des masques, cela est devenu complexe. Alors on se demande : est-ce important d'offrir un sourire invisible à ses destinataires?

Dans cet article vous trouverez les raisons pour lesquelles vous devriez continuer à sourire derrière votre masque.

sourire


Le contact social est important pour tout le monde (y compris les introvertis)
Bea de Gelder, professeur de neurosciences cognitives à l'Université de Maastricht aux Pays-Bas, affirme qu'en tant que créatures sociales, les humains n'ont pas été conçus pour masquer nos expressions faciales avec des revêtements en tissu. « Le contact social, dit-elle, est aussi essentiel à la survie que la nourriture et la boisson». La recherche montre que le contact social améliore la santé physique et mentale, augmente l'immunité et réduit le stress.


FAQ : CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR LES MASQUES ET LE COVID19 


Ce sentiment de connexion avec les autres soutient notre bien-être, que nous le réalisions ou non. Michelle Shiota, professeure agrégée de psychologie à l'Arizona State University, explique : « Lorsque nous sourions et que nous nous engageons avec d'autres personnes, c'est l'engagement avec ces personnes qui nous fait nous sentir mieux ». Une autre étude du Journal of Experimental Psychology de 2019 et une étude Emotion de 2017 ont elles révélé que les gens, y compris les introvertis, avaient tendance à être de meilleure humeur lorsqu'ils se comportaient comme des extravertis. Ainsi, même en adoptant le sourire en n'y étant pas à l'origine à l'aise, impacterait positivement notre humeur et notre comportement.

sourire et positivité

 

  • Les expressions faciales sont la clé du contact social

 

Selon Alex Sel, professeur de psychologie à l'Université d'Essex, le visage est l'un des « endroits les plus importants du corps où rechercher des informations sociales », soit, l'endroit le plus important.

Shiota rajoute que sourire peut transmettre bien plus que du bonheur ou du plaisir par rapport à d'autres expressions faciales. Elle cite de son coté une étude PLOS One de 2018 qui a révélé que vivre dans une zone géographique avec une forte diversité ancestrale et une histoire d'hétérogénéité culturelle était un prédicteur de sourire. L'impact culturel jour donc son role dans des habitudes du sourire / rire ou non. Ces données suggèrent aussi que nous sourions pour signaler que nous sommes « en sécurité ». Un ensemble de code de communication est transmis, d'où son importance visibilité.

 

  • De quelle façon le sourire des autres vous impacte?


La recherche montre que lorsque vous souriez, vous avez tendance à voir les expressions faciales des autres de manière plus positive. Sel a mené une étude dans laquelle on a demandé aux sujets d'adopter un sourire ou une expression neutre tout en évaluant le niveau de bonheur des personnes en images, alors que des électrodes mesuraient leur activité cérébrale. Son équipe a découvert que, sur la base de l'activité dans le cortex visuel, les gens étaient plus susceptibles de percevoir les visages neutres comme positifs lorsqu'ils souriaient eux-mêmes.

En somme, si vous arrêtez de sourire sous votre masque, vous pourriez percevoir les autres comme moins joyeux ou moins heureux.

sourire sous masque


Toutefois, bien que le sourire transmette des signaux sociaux importants, il peut ne pas affecter notre état émotionnel aussi fortement que nous le pensons.

 

  • Le sourire, influence t-il complètement notre état d'origine?


Deux expériences ont été conçues pour tester la théorie de la rétroaction faciale, qui émet l'hypothèse que l'acte de sourire, quelle que soit la sensation sous-jacente, influence notre sentiment de bien-être. Les sujets ont été invités à regarder des dessins animés soit en tenant un stylo entre leurs dents d'une manière qui s'apparente à un sourire, soit avec un stylo entre leurs dents dans une position qui les empêchait de sourire. Ils percevaient les dessins animés comme plus drôles lorsque leurs bouches étaient arrangées davantage comme un sourire, ce qui semblait prouver la légitimité de la théorie de la rétroaction faciale.

Cependant, les résultats sont maintenant considérés comme controversés au sein de la communauté de la psychologie, disent Sel et Shiota, car les résultats n'ont pas été largement reproduits . De plus, une méta-analyse du Psychological Bulletin 2019 a révélé que l'impact global du feedback facial sur l'humeur, bien que significatif, était faible.

De plus, une étude de 2019 dans le Journal of Occupational Health Psychology a trouvé une forte relation entre un sourire de mauvaise foi et une forte consommation d'alcool. Les chercheurs ont examiné les travailleurs dont les emplois nécessitaient un travail émotionnel important qui était défini comme « l'amplification ou la falsification d'expressions émotionnelles avec effort  ou l'action de surface » étaient plus susceptibles de boire. Ainsi, le sourire peut être porteur d'émotions négatives et entraine des conséquences au delà du bien être.

sourire forcé

  • Les yeux sont la fenêtre de l'âme


Si, vous hésitez à « gâcher » un sourire masqué, vous devriez revenir à sourire normal. Il s'avère que les humains sont vraiment doués pour lire dans les yeux. 

Selon les recherches, nous répondons « instinctivement » au contact visuel, dit Shiota. Les résultats d'une étude sur l'évolution et le comportement humain , dans laquelle l'analyse du regard des gens pendant un repas partagé suivait certains modèles, suggèrent que nos yeux ont évolué pour faciliter la communication non verbale. Une autre étude a révélé que l'ocytocine, également connue sous le nom d'« hormone de l'amour », augmente le temps que les gens passent à se regarder dans les yeux.

 

  • Les enfants et le masque, comment s'adaptent-ils?

Depuis que les expressions faciales dont le sourire, ne sont plus évidents, cela impacte aussi la façon de comment les enfants interprètent nos visages. Des études toujours en cours, tendent à démontrer les éventuels conséquences à court mais surtout long terme de cette période de confinement et du port du masque.

Toutefois, voici quelques astuces que les professionnels de l'enfance préconisent afin que les enfants portent le masque de façon plus amusante et éducative.

- Mettez en avant le coté honnête et solidaire : reconnaissez que les masques ne sont super amusants pour aucun d'entre nous, mais expliquez qu'en portant des masques, nous pouvons aider la sécurité des personnes autour de nous, y compris les parents et les personnes âgées. Porter un masque montre que nous nous soucions les uns des autres. Cet axe est à mettre en avant car dès la maternelle, l'apprentissage de vie et de respect en société est mis en avant, dont l'empathie. Il est alors bon de rappeler toute la bienveillance envers ses proches et ses camarade en portant un masque.

- Rappelez-leur qu'il y a beaucoup d'experts qui travaillent dur pour arrêter COVID-19, mais ils ont besoin aussi de leur aide et cela signifie prendre toutes les précautions.

 

enfants et masque covid19


- Le port du masque développe une habitude, alors fournissez des rappels continus aux enfants et montrez l'exemple dans votre propre comportement.

- Rendez les masques amusants : essayez de faire du choix d'un masque ou d'un tissu une activité amusante et impliquez votre enfant autant que possible. N'oubliez pas que plus vos enfants aiment le style de leurs masques, plus ils sont susceptibles de les aimer, au mieux il les porteront. N'hésitez donc pas sur les couleurs ou la personnalisation, ils en seront plus que ravis !

- Souriez - les derrière votre masque, ils en ont besoin. En effet, les enfants captent vite les émotions de leurs interlocuteurs, il faudra donc accentuer vos expressions faciles ou encore le ton de votre voix afin qu'ils puissent rapidement comprendre votre humeur. Comme mentionné plus haut, le sourire est gage de sécurité. Plus vous souriez, plus l'enfant comprendra votre intention et plus il se sentira rassurer.

 

  • Le langage corporel compte


Un sourire peut en dire long, mais le langage corporel aussi. Cela est particulièrement pertinent pour les personnes autistes, pour qui les masques créent un obstacle important à la lecture des expressions des autres, et pour les personnes malentendantes qui comptent sur la lecture labiale.

 

sourire et langage corporel

 

Un signe de tête ou un "bonjour" peuvent également créer une connexion même s' il est plus difficile de s'engager spontanément dans des gestes amicaux sans sourire. Le visage, la voix et le corps « s'accrochent normalement ». En d'autres termes, vous êtes naturellement enclin à saluer avec enthousiasme si vous souriez déjà. Toutefois, si votre expression est neutre, il faut un effort plus conscient pour augmenter votre langage corporel.

Alors souriez derrière votre masque pendant que vous saluez ! Non seulement votre sourire obscurci est toujours perceptible, mais il vous aidera également à trouver l'énergie pour le signe de tête et le bonjour qui appuiera votre sentiment.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.